[News] Pause de Connards.

Je suis désolé, sincèrement.

Le fait est que je suis à sec. Vidé. Je n’arrive pas à écrire les scénars des prochains épisodes.

Quand, comme Gee et moi, on cumule les projets, interventions, créations et la vie… Parfois on entre en mode « sous-production ». Si j’arrive à produire un piti texte par jour, si je parviens  à régler 3 papiers administratifs (alors qu’en général j’avoine sur ces trucs #likeabastard) ; je peux m’estimer heureux.

Je sais bien que de votre côté, les connards ont pris des vacances et devraient donc être reposés, frais et dispos. Mais le fait est que pendant ces vacances je n’ai pas arrêté. Que j’ai enchainé 4 mois d’écritures, conférences, tournages, déménagement, émissions radio, webmastering… Et que là je me prends le contre coup.

Alors voilà, on se fait un nouveau break. On prend le temps de vous écrire de belles choses, probablement en rapport avec la future campagne de FramaSoft… J’espère que cela ne prendra pas plus d’une quinzaine, et qu’on pourra vous revenir bon pied bon œil début octobre, mais le fait est que je n’en ai pas la moindre foutue idée… 😉

Gee (qui ces dernières semaines, prenait du temps sur l’écriture de sa thèse pour me rappeler de lui envoyer les épisodes à venir… tant je ramais !) se joint à moi pour vous faire des poutoux de Connards.

Pouhiou.

Proposer une Bastardise aux auteurs

Si toi aussi tu te sens l’âme d’un connard ou d’une connasse, et que tu as envie d’inspirer aux auteurs de ce graphic novel une Bastardise de ton cru… fais-nous en part dans les commentaires !

Répandre cette bastardise :

5 réflexions au sujet de « [News] Pause de Connards. »

  1. >> …si je parviens à régler 3 papiers administratifs (alors qu’en général j’avoine sur ces trucs #likeabastard) ; je peux m’estimer heureux.

    Ha, la phobie administrative, un des grands maux de notre époque 😀

    Allez. Reposez vous les hémisphères droits. Occupez vous de vos life’. Vaquez à d’autres occupations et projets. Et revenez nous (vite) frais et enclins à continuer de nous conter la connardise organisée.

    Bisous, bécots

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *